Assurer votre œuvre d’art et objet d’exception

Assurer votre œuvre d’art et objet d’exception en Belgique

Belgique est incontestablement l’une des villes abritant le plus de collectionneurs en son sein. Objet d’exception, œuvre d’art unique, que des choses valeureuses qui attirent les cambrioleurs. De ce fait, il est dans l’intérêt du propriétaire de faire assurer ses biens afin de bénéficier d’un esprit tranquille en toute circonstance, notamment lors d’une effraction qui a porté préjudice à ses petits trésors.

En temps normal, tous les biens mobiliers sont couverts par les garanties incluses dans le contrat d’assurance habitation. Mais, quand le patrimoine représente une somme importante, cette assurance classique n’est plus adaptée. Différentes formules existent pour pallier cet effet, et ci-après des astuces pour choisir la meilleure.

Assurer votre collection à valeur

Peintures, sculptures, mais aussi les meubles anciens ou bijoux sont autant d’œuvres uniques auxquelles vous êtes attaché. Cependant, elles peuvent malheureusement être endommagées ou volées sans que vous ne puissiez y faire grand-chose en l’absence d’une bonne assurance.

Le site https://edge-collection.be/ souligne même qu’elles sont souvent mal protégées par l’assurance traditionnelle proposée par les généralistes. En général, leur couverture prévoit une limite maximum par objet ou des exclusions pour des objets d’art.

Dans cette optique, il est alors indispensable d’avoir une valeur précise de vos biens pour savoir les primes et l’étendue de la couverture qui va avec. Sollicitez l’avis d’un expert afin d’éviter une sur ou sous-évaluation de leur valeur. Vous ferez le choix de la formule adaptée en conséquence.

Identifier l’offre idéale parmi les existantes

L’assurance habitation est la base lorsqu’on souhaite assurer des biens chez soi. En règle générale, elle est suffisante tant que la valeur totale des œuvres d’art à assurer ne dépasse pas les 3.000 euros. Or, même pour une somme un peu plus basse que ce montant, il se trouve que certains assureurs refusent d’assurer un objet de valeur, car il estime que les risques sont assez importants par rapport à la prime demandée.

assurance habitation de base

Conscients toutefois des besoins du public, ils ont mis en place d’autres formules qui sont plus adaptées à leurs attentes. Il y a d’abord « l’assurance œuvre d’art » en valeur déclarée pour un montant compris entre 3.000 et 4.000 euros. Cette formule couvrira les biens contre tous les risques excepté les incendies, l’explosion, ou le vol sans effraction.

La formule la plus complète est « l’assurance œuvre d’art » en valeur agréée qui couvre les objets de valeur de plus de 80.000 euros. Presque tous les risques sont compris dans les clauses du contrat, par conséquent, la prime d’assurance pour bénéficier de cette formule est souvent onéreuse, en contrepartie de cette garantie en béton.

Trouver l’offre gagnante

Les assureurs pour les œuvres d’art et les objets d’exceptions ont été spécialement conçus pour satisfaire les attentes des assurés en matière d’indemnisation. Malheureusement, tout profil n’est pas éligible à cette garantie, mais encore, il requiert la mise en place de certains moyens de sécurité imposés par l’assureur.

Afin de dénicher le contrat idéal, des simulations gratuites sont proposées sur internet pour que vous puissiez être rapidement contacté par des assureurs potentiels. Comparez les offres et faites jouer la concurrence pour obtenir des termes qui vous sont favorables.

Author: Damien