Faut-il adapter le sommier au matelas ?

Les rôles du matelas et du sommier sont complémentaires. Alors que le matelas assure les 2/3 du confort procuré par la literie, le sommier soutient 1/3 des mouvements du lit. Ils doivent donc être compatibles pour former une literie performante. À travers cet article, apprenez comment choisir le sommier idéal. 

Quelles sont les bonnes raisons de choisir un sommier adapté ?

Le sommier fait partie intégrante du lit, et il est indispensable. Il doit être adapté à votre type de matelas. Autrement, votre couchage risque de se dégrader prématurément. Par ailleurs, il est crucial d’opter pour un matelas haut de gamme. Vous pouvez vous référer au site www.jaimedormir.com où vous pouvez comparer différents couchages afin de faire un choix intelligent.

Le choix du sommier doit être considéré autant que le choix du matelas. Optez pour un ensemble sommier-matelas de qualité pour profiter d’un sommeil réparateur. Le sommier soutient le matelas et contribue à l’hygiène de la literie. Il faut savoir que chaque nuit, vous transpirez en moyenne 1L d’eau. La majeure partie de cette eau s’évacue dans votre couchage. Pour être bien aéré, celui-ci doit comprendre un bon matelas et un sommier adapté. Ne mettez surtout pas le couchage à même le sol. Cela ne favorise pas l’aération et abîme rapidement le matelas. 

Comment opter pour le meilleur sommier ?

Pour savoir comment choisir le sommier idéal, il faut considérer certains critères :

  • Les dimensions du sommier doivent être soigneusement choisies. Pour obtenir un confort optimal, la taille du sommier doit impérativement être la même que celle du matelas. La longueur de couchage recommandée est de 15 à 20 cm de plus que votre taille. Ainsi, si vous disposez d’un matelas Queen size de 160×200 cm, adoptez un sommier aux mêmes dimensions. Orientez votre choix vers les matelas larges. Plus vous avez de l’espace, et plus vous êtes libre dans vos mouvements ;

 

  • L’aération de la literie apportée par le sommier. Un matelas adapté au couchage est capable d’aérer correctement celui-ci. Ce critère est indispensable pour évacuer efficacement l’humidité ; 
  • L’adéquation du sommier avec la technologie du matelas. Cette adaptabilité va déterminer l’efficacité de votre couchage. 

Quel type de sommier choisir selon le type de couchage ?

Il existe plusieurs types de sommiers :

  • Le sommier de relaxation. Il s’agit d’un modèle qui peut être relevé au niveau du dossier et des jambes pour vous offrir un maximum de confort. Le sommier de relaxation se décline en deux modèles :
  • Le modèle électrique, aussi appelé TPR ou Tête et Pieds Relevables. Il peut être à lattes ou à plots. L’avantage de ce modèle est qu’il apporte un soutien précis et flexible. Le TPR permet également de répartir équitablement le poids du corps. Avec ce modèle, vous pouvez bénéficier à la fois de confort et de tonicité. Le système de plots s’adapte et suit les mouvements de votre corps ;

 

  • Le modèle manuel, équipé d’une commande manuelle. Si vous souhaitez changer de position, il faut vous lever.

 

Évitez d’associer ce type de sommier avec un matelas à ressorts. Ces derniers risquent d’être usés par les mouvements de la literie. Optez plutôt pour un couchage en mousse ou en latex.

 

  • Le sommier à lattes. Ce modèle de sommier permet d’apporter de la fermeté à votre couchage. En même temps, il assure un confort optimal s’il est combiné au bon matelas. Pour ceux-ci, choisissez des modèles en latex ou en mousse ;

 

  • Le sommier à ressorts. Ce type de sommier est particulièrement adapté aux matelas à ressorts. Il a l’avantage d’offrir un excellent soutien à la colonne vertébrale. L’indépendance de couchage est un autre atout de ce modèle.

 

Vous connaissez désormais toutes les bonnes raisons de choisir un sommier adapté au couchage. N’hésitez pas à consulter un guide d’achat en ligne avant de faire votre choix.

Author: Damien