Habilitation électrique : basse tension à quoi ça sert ?

Habilitation électrique : basse tension à quoi ça sert ?

Une formation en électricité est toujours considérée comme une bonne chose car l’installation électrique est toujours là, que ce soit pour des travaux de rénovation, d’entretien de bâtiments ou de construction, ce qui fait que les électriciens sont toujours nécessaires dans notre ville.

Dans l’habilitation électrique il y a 3 niveaux d’accréditation, le bas voltage, le haut voltage et ce qui est entre les deux.

En fonction du travail et de la relation du travailleur avec l’électricité, différents niveaux ont été établis :

  • Le plus simple : B0 (pour le niveau 0 de la basse tension).
  • Puis B1v B2v BE BS …
  • Jusqu’à H2v (pour le niveau 2 de haute tension)

 

La formation à la sécurité électrique est aussi importante pour les employés qui travaillent avec des systèmes bas tension que pour ceux qui opèrent à des tensions plus élevées. Les mythes et les idées fausses concernant la sécurité à basse tension, comme la croyance erronée que l’éclair d’arc électrique à basse tension ne se produit pas, mettent en danger la santé et la sécurité des employés.

 

Quelle tension est considérée comme sûre ?

Les basses tensions de 50 V ou moins sont généralement considérées comme sans danger, mais même à ce niveau d’énergie, la sécurité n’est pas garantie. L’exposition à un courant électrique, même à basse tension, peut brûler la peau et les tissus, provoquer des convulsions et des spasmes musculaires, et entraîner une fibrillation cardiaque. Le risque de tels événements est plus faible qu’avec des tensions plus élevées, mais le potentiel demeure. Travailler sur de faibles tensions tout en portant des bijoux et des montres en métal est une cause fréquente de brûlure de la peau lorsque le métal entre en contact avec le courant basse tension. Pour plus d’infos rendez vous sur le site https://habilitations-electrique.fr/

 

La chimie corporelle personnelle d’un employé peut le rendre plus sensible aux dommages causés par les basses tensions : Alors qu’une personne peut entrer en contact avec un courant de 40 volts et le sentir à peine, une autre peut subir des spasmes musculaires. Ces spasmes sont eux-mêmes dangereux, car ils peuvent entraîner des chutes ou un contact avec des lignes à plus haute tension.

 

L’idée fausse selon laquelle les basses tensions ne sont pas dangereuses encourage le relâchement des procédures de sécurité chez les employés et la manipulation imprudente des câbles sous tension. Même à des tensions supérieures à 50 V, la croyance selon laquelle les basses tensions ne sont pas aussi dangereuses que les hautes tensions persiste. La formation de technicien basse tension dissipe ces mythes, en rappelant aux employés que 100V peuvent être aussi mortels que 10 000V.

 

Que font les électriciens basse tension ?

Les électriciens basse tension travaillent avec des systèmes électriques basse tension dans des contextes variés, y compris dans des résidences et des entreprises de tous types. Un électricien basse tension peut installer un nouveau câble pour l’un de ces systèmes et le raccorder à l’équipement nécessaire. Il peut s’agir de câbles coaxiaux et de câbles à fibres optiques, ainsi que des équipements et des prises auxquels ces câbles doivent être connectés. Il peut également installer et programmer des systèmes de sécurité, notamment des caméras vidéo, des alarmes, des panneaux de sortie et des stroboscopes.

 

L’électricien basse tension doit être capable de comprendre les schémas et les plans pour s’assurer qu’il installe un système correctement. Il peut travailler au sein d’une équipe d’autres corps de métier qui aident les clients à installer et à réparer les systèmes, il peut travailler de manière indépendante en tant qu’entrepreneur engagé au besoin sur un chantier ou il peut travailler pour une entreprise qui possède un grand nombre de ces systèmes qui nécessitent un entretien régulier. Certains électriciens basse tension peuvent décider de se spécialiser dans un domaine particulier, comme les systèmes d’alarme incendie, l’installation de fibres optiques et les systèmes de sécurité vidéo.

Author: Damien