Les meilleurs spots de plongée à Cuba

Quelques informations utiles pour découvrir les meilleurs spots de plongée à Cuba

La plongée est une activité à part entière que l’on doit pratiquer le temps des vacances à Cuba. Elle permet en effet aux touristes d’explorer ses trésors sous-marins. D’ailleurs, l’île compte plusieurs spots d’exception, mais quelques secteurs s’émergent du lot. Pour avoir une idée, voici quelques informations utiles à savoir avant de partir là-bas.

L’intérêt de choisir Cuba comme destination de vacances pour une plongée sous-marine

Avec ses eaux turquoise ensoleillées, Cuba constitue un lieu de prédilection pour les inconditionnels de la plongée sous-marine. Cette île caribéenne compte en effet plusieurs sites pour s’adonner à ce type d’activité balnéaire. L’idéal est de ne pas chercher à explorer trop de spots, quelques secteurs peuvent suffire pour se faire plaisir. Cela étant dit, les meilleurs endroits pour plonger ne sont pas faciles à atteindre. C’est la raison pour laquelle une bonne organisation s’impose pour réussir ce genre de périple. Les spots de plongée cubains sont assez reculés et demandent une certaine préparation, sans parler de l’accompagnement d’un guide spécialisé.

La côte australe est la plus habitée de l’île. Malgré cela, elle reste d’un côté la plus convoitée des amateurs de plongée en tout genre pour la limpidité de l’eau. Les conditions climatiques dans cette région sont également stables. D’un autre, la côte nord cubaine présente un accès facile au cœur de l’un des plus grands récifs coralliens au monde. Dans l’ensemble, plonger à Cuba demeure particulièrement agréable. L’eau ne subit pas vraiment de l’impact environnemental, notamment la pollution. Cela permet aux plongeurs d’avoir une meilleure visibilité, en moyenne 30 à 40 m, pendant toute la séance. Concernant la température de l’eau, la moyenne est de 24 °C, ce qui est idéale pour s’adonner à la plongée.

Où pratiquer du snorkeling lors d’un voyage plongée à Cuba ?

Pour admirer l’aquarium tropical de Cuba, les vacanciers n’auront pas besoin de plonger en profondeur avec une bouteille. Il suffit de s’amuser dans l’eau avec un masque et un tuba dans la Playa Larga à la Caleta Buena. Ce site est situé à proximité de Cienfuegos. Le long du récif de Guardalavaca constitue également un incontournable pour faire du snorkeling. D’autres adresses exceptionnelles sont à découvrir pour faire plaisir à ses proches. Par exemple, une virée à Varadero permet de pratiquer cette activité tous les jours. Une sortie snorkeling est en effet organisée quotidiennement vers Cayo Blanco. Pour ceux qui ont envie de partir en solo, Playa Coral leur garantit un dépaysement complet. Sinon, les vacanciers peuvent rejoindre en bateau le large de la Isla de la Juventud. Cette localité est recommandée pour s’adonner tranquillement à ce type d’activité sous-marine.

Les meilleurs sites de plongée à explorer en famille ou entre amis

Certes, le patrimoine sous-marin de Cuba reste un peu discret que son atout culturel, mais ceci complète pratiquement les activités à faire sur place. Chaque séjour à cuba avec ses proches permet aux touristes de vivre l’ambiance envoûtante de l’île. Elle est prête à dévoiler tout son charme à travers sa nature somptueuse. Lors des vacances plongées à Cuba, on a l’embarras du choix entre trois spots, à savoir les Jardins de la Reine, l’île de la Jeunesse et Maria la Gorda. Avant d’aller plus loin, il faut noter que Cuba reste le seul pays au monde dont les centres ne sont pas affiliés à PADI.

Effectuer une plongée sous-marine dans les Jardins de la Reine

Au cours d’une croisière à Cuba, une escapade dans les Jardins de la Reine figure parmi les immanquables. Ce spot permet aux vacanciers de vivre le plus incroyable séjour plongée dans les Caraïbes. Créé en 1996 par un certain Fidel Castro, ce sanctuaire est le plus grand parc marin des Caraïbes. Il s’étend sur plus de 2 170 km², ce qui lui permet d’être un archipel de choix pour s’évader sous la mer. Les Jardins de la Reine se trouvent au sud-est de Cuba, à environ 500 km de la capitale, La Havane. Cet archipel regorge la plus grosse densité d’espèces uniques en son genre dans les Caraïbes. Lors de cette escapade, il faut se méfier quand même des crocodiles américains qui ont trouvé refuge dans la mangrove. Toutefois, il est possible d’y nager avec les requins-baleines, les tortues et les mérous durant la plongée.

Maria La Gorda et l’île de la Jeunesse, deux adresses de plongée

Une virée dans la région de Pinar del Rio emmène les touristes directement au site de la Maria La Gorda. C’est l’endroit par excellence pour plonger et explorer des épaves. On y trouve des canons, quelques ancres qui ont marqué l’histoire de l’île. Durant la plongée, on se laisser émerveiller par la visibilité de l’eau et la couleur des coraux. Les plongeurs photographes peuvent aussi profiter de cette séance pour immortaliser ces grandes éponges tubulaires jaunes. Avec ses grottes, son parc aquatique et sa faune exubérante, l’île de la Jeunesse constitue également un excellent choix pour s’évader sous l’eau. Elle a été découverte en 1494 par Christophe Colomb.

Author: Damien