Tout savoir sur le nettoyage-désinfection des bâtiments d’élevage

En élevage, notamment de bovins, le nettoyage et la désinfection des bâtiments sont des tâches fastidieuses, mais profitables. En particulier en hiver, dans les bâtiments, virus, bactéries, parasites et diverses moisissures s’accumulent et peuvent entraîner des troubles sanitaires chez les animaux y résidant. Afin d’en apprendre un peu plus sur le sujet, ce billet propose de découvrir ce qu’est le nettoyage et désinfection en élevage et les procédures à suivre pour leur réalisation.

 Comprendre en quoi consistent le nettoyage et la désinfection de bâtiments d’élevage

Le nettoyage et la désinfection des bâtiments en élevage sont des étapes importantes qui permettent de réduire la pression microbienne exercée par les virus, bactéries, parasites et moisissures présents dans l’environnement et qui favorisent l’apparition de maladies des animaux. Dans le cas des veaux nouveau-nés, notamment, les microbes peuvent provoquer des diarrhées. Dans de nombreux cas, l’administration d’un réhydratant pour veaux est même nécessaire pour soigner ce type d’infections.

Il faut savoir que le nettoyage et la désinfection sont deux étapes complémentaires puisqu’un nettoyage sans désinfection ne peut pas suffire et une désinfection sans un nettoyage approfondi est presque inutile. Par ailleurs, le nettoyage et la désinfection doivent être suivis d’un vide sanitaire pour assurer l’efficacité de ces démarches. Le nettoyage et la désinfection des bâtiments en élevage sont également associés à la lutte contre les rongeurs, les insectes et les vecteurs d’agents pathogènes pour les animaux et les locaux.

Le déroulement du nettoyage et de la désinfection des bâtiments

Pour que le nettoyage et la désinfection des bâtiments en élevage soient bien efficaces, leur réalisation doit suivre les procédures suivantes :

  • Le nettoyage, un préalable nécessaire à la désinfection

Avant de procéder à la désinfection du bâtiment, il est indispensable d’effectuer un nettoyage approfondi de celui-ci. Bien qu’il soit la partie la plus astreignante de la procédure, il se révèle être le plus important, car il permet d’éliminer plus des trois quarts des germes. Pour ce faire, il est constitué de deux étapes clés qui sont le curage et le décapage.

Le curage consiste à évacuer les litières, à vidanger les fosses, à sortir le petit matériel d’élevage et à enlever les résidus de nourriture, de paille, etc. Après cela, il est nécessaire d’arroser abondamment le bâtiment dans le but d’humidifier les murs, les barrières et les sols puis laisser tremper plusieurs heures afin de faciliter le décapage.

Le décapage des surfaces se fait au moyen d’un jet d’eau à haute pression, pendant que celles-ci sont encore humides. L’utilisation d’un nettoyeur haute pression à eau chaude est le plus efficace, notamment pour l’élimination des matières organiques et l’efficacité de travail.

  • La désinfection, en veillant à choisir le bon produit

La désinfection peut être effectuée juste après le décapage, quand les surfaces sont encore humides. Cela permettra au produit d’agir plus facilement. Cette étape consiste à pulvériser du produit désinfectant dans l’ensemble du bâtiment, plus précisément sur les surfaces décapées. La désinfection est réalisée par le biais d’un pulvérisateur portatif à basse pression.

Le désinfectant à utiliser en élevage doit être agréé et répondre à la norme AFNOR. Pour ce qui est de son action, le mieux est de privilégier un produit à large spectre, c’est-à-dire qui a une triple homologation fongicide, bactéricide et virucide avec une action rapide.

Dans le cas de l’élevage bovin, la cryptosporidiose et la coccidiose sont des pathologies souvent rencontrées chez les veaux. Ainsi, pour la désinfection du bâtiment d’élevage, il convient d’utiliser un produit spécifique, comme un ookysticide qui détruit les ookystes de cryptosporidies ou de coccidies.

Quel que soit le produit désinfectant utilisé, il est impératif de bien respecter les doses prescrites, la règle de stockage, les recommandations d’usage et surtout de protection du personnel (port de gants, bottes, masques…).

 

 

 

<<< Si vous voulez voir d’autres articlescliquez ici .>>>

Author: Damien